Pourquoi rénover sa maison et améliorer ses performances énergétiques ?

Publié par idLRadm289 le

La rénovation énergétique des maisons devient de plus en plus nécessaire, si l’on tient compte des prix de l’énergie en augmentation, des passoires énergétiques qui doivent sortir du marché, de la protection de l’environnement mais également des aides mises en place pour épauler les propriétaires souhaitant engager des travaux.

Faire baisser ses factures d’énergie

En tout premier lieu, eu égard au contexte actuel, la rénovation d’un logement permet de réduire considérablement les factures d’énergie, à commencer par les factures de chauffage. Les maisons en particulier ont tendance à entraîner des factures plus importantes à cause de leur surface et de leur agencement (parfois sur deux étages), qui les rendent plus énergivores.

En envisageant des rénovations, vous allez renforcer l’isolation de votre maison et réduire ainsi les déperditions de chaleur qui entraînent des factures si élevées.

Obtenir un logement plus confortable

Ce n’est un secret pour personne : un logement rénové et surtout mieux isolé, apporte un confort accru à ceux qui y habitent, notamment parce que le logement est plus hermétique, les déperditions de chaleur ou de climatisation sont donc réduites, mais également parce que l’air intérieur est ainsi plus sec.

De nombreuses personnes souffrent du froid durant l’hiver dans des logements anciens mal isolés. La rénovation et l’isolation de la maison permettent de mieux maîtriser la température intérieure ainsi que le taux d’humidité qui impacte beaucoup le ressenti dans votre intérieur. A température égale, la température ressentie est très différente lorsque l’air est sec ou humide.

Les passoires énergétiques de plus en plus sanctionnées

Outre les considérations de confort et d’économies, il est important de connaître le calendrier mis en place par le gouvernement afin d’interdire progressivement la location des passoires énergétiques. Depuis le 1er janvier 2023, les logements consommant plus de 450 kWh/m²/an en énergie finale sont déjà interdits à la location, mais le calendrier ne s’arrête pas là et va se poursuivre comme tel :

  • Les logements classés G seront interdits à la location dès le 1er janvier 2025.
  • Les logements classés F seront interdits à la location dès le 1er janvier 2028.
  • Les logements classés E seront interdits à la location dès le 1er janvier 2034.
Catégories : Rénovation